Étude Deloitte Mars 2014 – L’entreprise en difficulté en France

L’année 2013 ne s’est pas terminée sans heurts pour les entreprises françaises avec un nombre de défaillances qui rejoint pratiquement le niveau atteint en 2009 au plus fort de la crise. La sortie de crise rapide, un temps évoquée, a laissé place à des perspectives plus sombres : les incidences sur l’économie, la santé des entreprises et l’emploi perdurent maintenant depuis 5 ans. La crise semble avoir révélé une fracture au sein du tissu économique français avec, d’une part, les entreprises qui ont poursuivi leurs efforts d’investissements et d’innovation et, d’autre part, un grand nombre de PME et ETI qui ont vu leurs perspectives de croissance s’éloigner et leurs marges se détériorer.

“Le panorama 2013 de l’entreprise en difficulté est marqué par un nombre de défaillances plus important que lors des premières années de la crise. L’augmentation des conciliations, notamment, montre l’accélération du processus de dégradation.

Cette situation est d’autant plus inquiétante quelle est étendue à tous les secteurs de l’économie. Nul n’est épargné, y compris les entreprises de taille importante.” souligne Laurence Augoyard, Directeur Général chez Altares

Se connecterS'inscrire

Vous devez vous connecter pour télécharger ce contenu

La rédaction
La rédaction
La rédaction est composée de plusieurs collaborateurs du Groupe Altares qui sont spécialisés dans leurs domaines respectifs (data science, data marketing, data intelligence, etc.) et qui partagent l'envie de faire part de leur passion de la Data à nos lecteurs.

Vous aimerez aussi...

X