Étude – Défaillances d’entreprises en France : 2ème trimestre 2014

L’amélioration est rapide pour les PME de plus de 50 salariés (-30%). Un peu plus de 14 000 entreprises sont en cessation de paiement ; c’est 600 de moins qu’un an plus tôt et 7 000 emplois préservés.

92 PME d’au moins 50 salariés ont connu une défaillance ce trimestre ; c’est le meilleur chiffre depuis début 2008. Seulement 38% d’entre-elles sont des sociétés de plus de 100 salariés ; ce taux était encore de 58% l’année dernière.

Dans ces conditions, le nombre des emplois menacés par des procédures judiciaires se réduit rapidement (11,3%) : 54 900 ce trimestre contre 61 900 au printemps 2013. Les défaillances des seules PME de plus de 50 salariés représentent 12 700 emplois contre plus de 18 000 il y a un an (-29,4%).

« Les PME semblent à leur tour pouvoir bénéficier de la reprise qui avait jusque-là davantage profité aux grands acteurs. » observe Thierry Millon, Responsable des études chez Altares-D&B.

Les difficultés se concentrent sur les TPE de 1 ou 2 salariés (+19% / )…

La baisse du nombre des défaillances est donc bien amorcée. Cependant, son rythme est proportionnel à la taille de l’entreprise : le recul atteint 30 % pour les sociétés de plus de 50 salariés, 20 % pour celles de 20 à 50 salariés, 10% pour les entreprises de 6 à 19 salariés, et avoisine les 5% pour les TPE de 3 à 5 salariés.

« Pour les TPE les plus petites, l’heure de la reprise n’a pas encore sonné. Lorsqu’elles n’emploient aucun salarié, ces TPE parviennent à résister, mais lorsqu’elles ont 1 ou 2 salaires à verser chaque mois, l’absence de trésorerie est alors insurmontable pour beaucoup » ajoute Thierry Millon. « Parmi ces dernières, plus de 5 200 étaient en cessation de paiement soit 19 % de plus qu’au deuxième trimestre 2013. »

Les cartes

Se connecterS'inscrire

Vous devez vous connecter pour télécharger ce contenu

La rédaction
La rédaction
La rédaction est composée de plusieurs collaborateurs du Groupe Altares qui sont spécialisés dans leurs domaines respectifs (data science, data marketing, data intelligence, etc.) et qui partagent l'envie de faire part de leur passion de la Data à nos lecteurs.

Vous aimerez aussi...

X