Développer une culture du Smart Data dans l’entreprise

Les évolutions technologiques ont rendu possible la transformation du Big Data en Smart Data. Mais il serait réducteur de ne voir dans le Smart Data qu’une avancée technologique.

developper une culture du smart data

Le Smart Data répond surtout à un besoin d’usages différents des données par des employés à tous les niveaux hiérarchiques de l’entreprise.

Le facteur Humain joue un rôle essentiel pour faire naître la culture de la donnée et du DATA Intelligence au sein d’une entreprise.

Jeanne Ross, director and principal research scientist at MIT’s Center for Information Systems Research, apporte la définition suivante de “A data-smart culture “:

“A culture that routinely handles data in an intelligent way demands evidence-based management. It builds on the disciplined process culture, but instead of being centralized, decision-making gets pushed out to the ranks.”

Rappelons  les facteurs clefs pour apporter une culture du SMART DATA :

  • Etablir une seule source de vérité : un référentiel unique permettant de guider et de mesurer les performances.
  • Utiliser des indicateurs de performances «Score Cards » : le suivi permettant l’amélioration quotidienne des ressources et du référentiel DATA.
  • Créer des règles et des processus propres à son business « Create ownership of business rules » : chaque business est guidé par des règles propres qui doivent être décrites et processées, afin d’être automatisées.
  • Cultiver ses talents : apporter de la formation et de l’aide à ses employés pour mieux utiliser la Data et performer.

L’objectif du Smart Data est de tirer parti de cette énorme affluence de données par la gestion intelligente et raisonnée de ces données, et de permettre le passage de la gestion de Data auprès des directions de l’information vers l’usage de la DATA répondant aux enjeux clients auprès des directions marketing.

L’amélioration continue de la connaissance et des points d’interactions avec le client permet grâce à l’analyse de données récoltées, de personnaliser les échanges en fonction des appétences du client. Il s’agit là de construire une relation personnalisée  « one to one » avec le client.

Le but du Smart Data est de se focaliser sur les données pertinentes pour permettre une meilleure prise de décision et la mise en place de stratégies marketing digital et cross-canal.

L’usage des outils de traitement de la DATA permet aux marketeurs d’être autonomes vis-à-vis des contraintes liées à la génération de Data par les directions informatiques et d’affiner leur stratégie de marketing client et de relation client.

 

Vous pourrez échanger avec les équipes Altares sur le salon Data marketing les 12 et 13 octobre 2016.

La rédaction
La rédaction
La rédaction est composée de plusieurs collaborateurs du Groupe Altares qui sont spécialisés dans leurs domaines respectifs (data science, data marketing, data intelligence, etc.) et qui partagent l'envie de faire part de leur passion de la Data à nos lecteurs.

Vous aimerez aussi...

X