La Blockchain : une nouvelle forme d’échange entre les hommes

La Blockchain est une technologie en plein boom, susceptible de révolutionner les échanges économiques.

blockchain nouvelle forme dechange entre hommes

Les financiers n’ont que ce mot à la bouche, on en entend parler de partout !

La Blockchain : base de données distribuées !

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations à coût minime, sécurisée, transparente, et fonctionnant sans organe central de contrôle. Il s’agit d’une sorte de livre de compte ou de registre qui contient la liste de tous les échanges effectués entre utilisateurs. Mis à jour en temps réel, il est infalsifiable car il repose sur un système cryptographique de validation par les utilisateurs à chaque transaction. Ces ensembles de transactions – les lignes du registre – sont inscrites dans le livre après validation, par blocs de données et forment ainsi une chaîne de blocs inaltérables : la blockchain.

Blockchain & Bitcoin : quelle différence ?

On fait souvent la confusion entre blockchain et Bitcoin.
Le Bitcoin est une application particulière de la blockchain, qui repose sur une valeur monétaire : c’est une crypto-monnaie. Les usages de cette technologie sont néanmoins plus vastes. Dans le cas du Bitcoin, la technologie blockchain est utilisée pour assurer la traçabilité des transactions puisque chaque bitcoin a un code de cryptage propre. Ainsi un utilisateur ne peut se servir de ses bitcoins qu’auprès d’un seul destinataire correspondant à une seule transaction donnée.

Pourquoi les banques s’y intéressent ?

Cette chaîne de blocs représente à la fois une menace et une opportunité pour les banques. En supprimant les intermédiaires dans les transactions et en offrant un système de registre plus sûr, cette nouvelle technologie concurrence directement l’activité traditionnelle d’intermédiaires des échanges des établissements bancaires. En revanche, la blockchain permet de réduire considérablement les coûts et de mieux sécuriser les registres. Elle transforme donc l’activité d’investissement des banques en automatisant toutes les fonctions de back office et en rendant public l’historique des transactions interbancaires. Ce qui est une manière aussi pour les régulateurs et les investisseurs de mieux mesurer le risque d’exposition des banques.

Retrouvez les équipes Altares “Financial Services” au salon Banque et Innovation les 27 et 28 septembre 2016.

La rédaction
La rédaction
La rédaction est composée de plusieurs collaborateurs du Groupe Altares qui sont spécialisés dans leurs domaines respectifs (data science, data marketing, data intelligence, etc.) et qui partagent l'envie de faire part de leur passion de la Data à nos lecteurs.

Vous aimerez aussi...

X