Les enjeux de la révolution de la Data

Charles Battista, Directeur de la Communication et des Relations Externes chez Altares, interviewé par le magazine ” Fonction Crédit ” revient sur les principaux enjeux de la révolution de la data.

les principaux enjeux de la revolution de la data

Pourquoi une expertise comme la vôtre est-elle plus que jamais vitale pour les entreprises ?

Nous sommes au coeur d’une véritable révolution immatérielle autour de la data, qui est devenue le nouveau capital
des entreprises, leur nouvelle source d’énergie. Or un acteur de tout premier plan comme Altares est indéniablement
un partenaire de confiance. Nous nous appuyons sur plus de 170 ans d’expérience dans le domaine de l’information
économique, pour apporter à nos clients notre expertise autour de la donnée, et les aider à valoriser leur capital data.

Lorsque vous évoquez les entreprises, lesquelles ciblez-vous en particulier ?
Nous nous adressons à toutes les entreprises, TPE, PME, ETI, grandes entreprises, administrations, banques… Tous les acteurs de l’économie sont concernés par ces problématiques.

Concrètement, que leur apportez-vous que d’autres acteurs de ce marché ne sont pas en mesure de leur proposer ?

Au lendemain de l’importante crise que nos sociétés ont traversée, les entreprises nous ont sollicité pour les aider à faire entrer du cash. Nous avons donc mis au point une solution, un logiciel de gestion de relance, qui leur permet de prioriser leurs relances. Des logiciels dédiés à cette tâche, il en existe beaucoup, mais notre solution se distingue en ceci que les entreprises utilisent grâce à nous un mix de données : les leurs et les nôtres. Notre client va ainsi être en mesure de comprendre qu’il vaut mieux relancer telle entreprise plutôt que telle autre, et rééduquer ses équipes pour faire entrer du cash.

Quelles sont les autres attentes des sociétés qui font appel à vous ?
Aujourd’hui, les entreprises veulent qu’on les aide à se développer. Comment ? En valorisant leur capital data. L’objectif est de leur permettre de mixer leur data avec des datas externes. Elles ont besoin que nous les aidions à capter des informations et datas non structurées, afin d’analyser si on peut les intégrer pour optimiser encore le capital data.

Quel enjeu majeur identifiez-vous pour les PME, aujourd’hui en 2016 ?

On entend beaucoup qu’il est impératif de booster le développement des PME, dont l’une des difficultés réside dans leur besoin important en financement. En réponse à ces problématiques, nous mettons à leur disposition un outil qui va leur permettre de rechercher des financements plus efficacement, et plus rapidement. Les entreprises déposent dans notre outil une demande, et les informations dont nous disposons en interne vont permettre de tout de suite valider la véracité du dossier. Cela permet une mise en relation beaucoup plus rapide entre la banque et le demandeur.

Techniquement, comment avez-vous mis au point ces logiciels à la pointe de la performance ?
Pour faire parler les données et détecter des messages nouveaux qui seront utiles aux entreprises, il faut créer des algorithmes. Il faut donc avoir recours à de l’expertise humaine, dont nous disposons en interne, mais que nous allons aussi chercher dans les communautés. C’est pour cela que nous nous associons avec de nombreuses grandes écoles afin de travailler avec des jeunes qui nous font découvrir des horizons nouveaux, des pensées nouvelles.

Dans quelle mesure votre métier repose-t-il aussi sur le contexte social et économique ?
Derrière le business, nous sommes dans la vraie vie, avec ses nombreux événements et rebondissements : grèves,
catastrophes naturelles, etc. Autant de facteurs qui nous contraignent à modifier les curseurs, pour que nous soyons
toujours aptes à percevoir les degrés de risque ou de développement qui se cachent derrière une information. C’est
pourquoi nous avons également choisi de partager nos analyses avec le marché et nos clients. Car c’est avec la pédagogie qu’on pourra solutionner une partie des difficultés que rencontrent les entreprises

Charles Battista, Directeur de la Communication et des Relations Externes, ( Altares D&B )

La rédaction
La rédaction
La rédaction est composée de plusieurs collaborateurs du Groupe Altares qui sont spécialisés dans leurs domaines respectifs (data science, data marketing, data intelligence, etc.) et qui partagent l'envie de faire part de leur passion de la Data à nos lecteurs.

Vous aimerez aussi...

X