La folle aventure du D-U-N-S® Number 1/2

DUNS Number

En France, pas d’entreprise sans numéro d’identification. SIREN, SIRET, KBIS, n° RCS sont autant de moyens pour identifier une société avec certitude.Aux Etats-Unis, depuis 1963, c’est une entreprise privée qui détient le monopole d’identification des entreprises. C’est l’agence Dun and Bradstreet qui a créé ce numéro unique, sorte de numéro de sécurité sociale des entreprises, le Data Universal Number System ou DUNS number®.

A quoi sert le D-U-N-S ?

Par ce numéro unique, on obtient de nombreuses informations sur la santé de l’entreprise, pour savoir si elle est susceptible de rembourser un prêt bancaire, de payer une créance… Mais ce n’est pas le seul intérêt.
Avoir un numéro unique, c’est la garantie de ne pas se tromper entre deux entreprises qui auraient le même nom commercial. C’est également la possibilité de relier le nom d’une entreprise et celui de ses dirigeants, bref, d’établir les responsabilités juridiques.

C’est donc la clé vers deux ingrédients essentiels des échanges commerciaux : la confiance et la sécurité. Imaginez qu’une entreprise homonyme soit poursuivie pour une fraude : avoir un DUNS différent vous permettra de vous sortir de ce mauvais pas avec l’administration.

Quelle différence avec notre SIREN ?

Comme le SIREN, obtenir un DUNS est gratuit pour les entreprises américaines. Enfin, si vous n’êtes pas pressé. Car contrairement à la France, aux Etats-Unis, vous devez payer pour accélérer l’immatriculation de votre entreprise. C’est une question de philosophie : outre-Atlantique, l’Etat doit être le plus économe possible, charge à l’utilisateur de payer davantage s’il désire un service premium. Ainsi, les citoyens qui n’ont pas besoin de ces options supplémentaires n’en assument pas le coût.
Aux Etats-Unis, le DUNS n’est pas obligatoire pour tous les statuts d’entreprise. Il devient nécessaire si vous n’êtes pas personnellement garant des dettes de la société, et pour contracter avec l’Etat (si vous souhaitez répondre à un appel d’offres). Outre l’Etat, certaines entreprises l’exigent, comme Apple, pour garantir votre solvabilité financière.
Contrairement au SIREN, le DUNS Number est reconnu dans le monde entier et sert d’identification internationale des entreprises. En France, le DUNS est accessible via le groupe Altares qui en détient l’exclusivité.

On le comprend, l’établissement d’un protocole unique d’identification internationale des entreprises est un besoin reconnu et impératif pour dialoguer et commercer avec toutes les sociétés, de tous les pays.


Quel est l’enjeu d’une immatriculation internationale ?

Plus de 275 millions d’entreprises ont désormais un DUNS number®. Dans les échanges internationaux, il est de plus en plus fréquent que partenaires, fournisseurs et financiers demandent ce numéro d’identification. Le DUNS est le système d’identification international des entreprises le plus utilisé, et probablement le plus fiable dans le monde : jusqu’à présent, D&B était le seul organisme à avoir créé un système mondial.

Le besoin d’un système universel d’identification des entreprises est en effet primordial. Les acteurs financiers, économiques, comme la puissance publique, ne peuvent avoir une vision claire de leur exposition aux risques – notamment celui de défaut de contrepartie – sans une méthode d’identification unique, fiable et mondiale des entreprises, reliée à une base de données relatant l’historique de sa santé financière (dettes, chiffre d’affaires, bilans comptables…). Ce besoin, qui n’est pas nouveau, a été reconnu mondialement, y compris par le G20 : il s’est amplifié avec la mondialisation des échanges et la complexité des différents systèmes administratifs et informatiques, différents dans chaque pays (et même à l’intérieur !).

L’hétérogénéité des numéros d’identification dans les divers pays du monde entrave les échanges commerciaux : si vous n’avez aucun moyen de vous assurer de la solidité de votre partenaire commercial, vous êtes moins enclin à prendre des risques avec lui. Pas d’escompte, pas de livraison anticipée, pas de nantissement de créance, pas de dettes, pas de partenariat économique. En tant que numéro unique mondial, le DUNS Number sert de passerelle entre tous les logiciels et les systèmes nationaux. Il permet ainsi d’exporter des données de quasiment n’importe quel organisme financier dans le monde, et le convertir dans un format standard et de l’analyser.
Nous verrons lors du prochain épisode que cet état de quasi-monopole n’est pas sans susciter quelques contestations…

La rédaction
La rédaction
La rédaction est composée de plusieurs collaborateurs du Groupe Altares qui sont spécialisés dans leurs domaines respectifs (data science, data marketing, data intelligence, etc.) et qui partagent l'envie de faire part de leur passion de la Data à nos lecteurs.

Vous aimerez aussi...

X