Les 17 prédictions, épisode 15: Toutes les entreprises sont “data business” maintenant.

#Prédiction n°15

Toutes les entreprises sont data business maintenant,” selon Forrester. De plus en plus d’entreprises vont tenter de faire émerger de la valeur de leur data.

Euh…non. Pas encore.

On aimerait bien être d’accord avec Forrester sur l’emploi du présent mais, pour ce qui est en tout cas des entreprises françaises, il est préférable d’utiliser toutes les nuances du futur.
Nous avons depuis longtemps la conviction, chez Altares, que la data est la clé de la performance des entreprises. Sans pour autant faire de cette dernière la panacée absolue. Après tout, beaucoup d’entreprises n’ont pas attendu la data pour être performantes mais on peut toujours faire mieux, plus efficace ou moins cher.
Néanmoins, dans un environnement « océan rouge », à savoir une concurrence exacerbée et des débouchés de plus en plus limités, l’utilisation de la data peut (doit) changer la donne.

Alors que signifie réellement être data business ?
La réponse se situe à plusieurs niveaux dans l’entreprise :

  • Une nouvelle stratégie : devenir une entreprise data business ou data driven ne s’improvise pas. C’est une décision qui, on va le voir dans les points qui suivent, engage toutes les strates hiérarchiques et quasiment tous les métiers dans l’entreprise. Cette évolution, qui suit une prise de conscience pas toujours évidente (par le constat révélé et par ce qu’elle implique), doit être initiée au plus haut niveau de l’organisation pour lui donner toute sa légitimité et assurer les opérationnels de la mise en œuvre des moyens nécessaires.
  • Des nouvelles fonctions : Pour exploiter la data et l’infuser auprès des métiers, il faut des passeurs, des interprètes. Ces derniers, sous la direction dans le meilleur des cas, d’un Chief Data Officer (CDO), sont les data scientistes, les data analystes, les architectes, les développeurs. Leur principale préoccupation, hormis leur cœur d’activité, sera de rester au contact quotidien des métiers pour absorber les insights et les bonnes problématiques et pour expliquer ce qu’ils font.
  • Une nouvelle culture : Et si la première conséquence d’une entreprise data business était une communication fluide et libérée ? Par sa transversalité et son changement d’approche (les plus ambitieux parleraient de changement de paradigme) dans le traitement des sujets, la data fait exploser les silos, les prés carrés et, souvent, les certitudes de beaucoup de salariés dans l’entreprise. Une « rééducation culturelle » sera donc très certainement nécessaire pour permettre à tout le monde de parler le même langage et de partager les mêmes objectifs.
  • De nouvelles technologies et de nouveaux outils : Quand on traite ce sujet-là en dernier c’est, paradoxalement, qu’on est sur la bonne voie. En effet, trop d’entreprises ont investi dans des technologies ou des outils couteux sans avoir d’idée précise de ce qu’ils pouvaient faire de leurs données et comment en retirer des applications opérationnelles rapidement. Choisir les bonnes options d’architecture et de traitement doit donc être le fruit d’une réflexion en amont après un passage en revue des différentes problématiques que la data pourra aider à résoudre.
    Bref, on ne met pas la charrue…

 

Finalement, dans le cadre d’une Smart Data Business dans l’entreprise, on va s’apercevoir que la valeur de la data va dépasser celle des investissements machine et le facteur réel d’investissements sur le marché sera dans la gouvernance des données.
On passera donc d’une logique de ROI à une logique de ROD (Return on Data) et la data sera résolument un élément officiel et reconnu de valorisation des entreprises.

Si vos souhaitez en apprendre un peu plus sur ce sujet particulier, nous vous invitons à télécharger notre Livre Blanc: “La Data, le nouveau disrupteur du business model des entreprises”.

La rédaction
La rédaction
La rédaction est composée de plusieurs collaborateurs du Groupe Altares qui sont spécialisés dans leurs domaines respectifs (data science, data marketing, data intelligence, etc.) et qui partagent l'envie de faire part de leur passion de la Data à nos lecteurs.

Vous aimerez aussi...

X