Les pionniers de l’internet, e.14: Donald Davies

(1924 – 2000)

Bio Express :
Naissance de Donald Davies le 7 juin 1924 à Treorchy (Pays de Galles, UK).
BSC en physique à l’Imperial College de Londres en 1943
Diplômé en mathématiques en 1947 à l’Imperial College également
A partir de 1947, il rejoint le NPL (National Physical laboratory) où il prend le relais de Alan Turing dans le projet de création d’un ordinateur (le ACE). Ce projet débouche sur la conception du DEUCE, la version commerciale, vendue dès le début des années 50.
Après quelques expériences diverses, il retourne au NPL dans les années 60 où il commence à travailler sur les problématiques de transmission des données dont il présente les conclusions (voir ci-dessous) en aout 1968 à la conférence d’Edimbourg.
1970 : Donald Davies participa à une initiative destinée à créer un packet switched network, réseau précurseur des réseaux à commutation de paquets, appelé Mark I (puis Mark II) qui est resté opérationnel jusqu’en 1986. Larry Roberts, à l’époque à la DARPA apprit l’existence du concept mis au point par Davies et l’intégra dans ARPANET, qui devint plus tard Internet.
1984 : Quitte le NPL pour devenir consultant en sécurité informatique pour les banques.
Décède le 28 mai 2000.

Sa contribution à internet :
Son travail est indissociable de celui de Paul Baran dont nous avons déjà parlé sur ce blog.
Après un passage au MIT, Donald Davies s’empare de la problématique de la transmission des données. Il s’est aperçu qu’il fallait, pour assurer la communication entre les ordinateurs, un service de communication à commutation rapide des messages, dans lequel les messages longs étaient divisés en morceaux envoyés séparément, afin de réduire au minimum le risque d’encombrement.
En effet, il s’était rendu compte qu’il était inefficace pour un ordinateur d’envoyer un fichier entier à un autre ordinateur dans un flux ininterrompu de données, principalement parce que le trafic d’ordinateur est rempli de longues périodes de silence. Le flux doit être découpé en morceaux (qu’il a appelé paquets), et la technique est devenue connue sous le nom de commutation de paquets.

La rédaction
La rédaction
La rédaction est composée de plusieurs collaborateurs du Groupe Altares qui sont spécialisés dans leurs domaines respectifs (data science, data marketing, data intelligence, etc.) et qui partagent l'envie de faire part de leur passion de la Data à nos lecteurs.

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
X