L’avenir du Machine Learning

lavenir du machine learning

Ce matin encore je lisais un article à propos d’une société Française venant de se faire remarquer aux Etats Unis : Predicsis

Success story d’une jeune startup, installée en Bretagne qui a su tirer toute la quintessence du Machine Learning et du BigData pour répondre à un use case bien connu : retenir mes clients et réussir à faire de l’upsell. Une chose est sûre, la modélisation statistique telle qu’on la connaissait est derrière nous. Les Time to Market de plus en plus court, le besoin de modèle spécifique par client sont maintenant le quotidien de nos datascientists. Seule l’utilisation des technologies de machine learning permettent de répondre à ces exigences, et nous en sommes qu’au début. Deep Learning et Réseaux de Neurones reviennent au devant la scène avec déjà quelques exemples de mise en application. L’occasion pour la France de montrer son savoir faire sur ce domaine. Le laboratoire Facebook d’IA à Paris dirigé par Yann Lecun ouvre la voie.

Altares
Altares
Acteur de premier plan de la Data Economy, Altares a pour mission de valoriser le capital Data de ses clients, en transformant leur patrimoine informationnel en performance économique. Partenaire de confiance indépendant, le Groupe apporte aux décideurs une vision prospective et contextualisée des enjeux business de la nouvelle économie.

Dans un monde en mutation, mondialisation, cloud, big data, open data… Altares collecte, agrège, analyse, enrichit et structure les données afin de les rendre « intelligentes » et d’en faire un outil décisionnel agile pour les Directions Générales et opérationnelles des entreprises. Le Groupe aide ainsi ses clients à faire de leurs données un levier de croissance.
Partenaire exclusif en France de Dun & Bradstreet, 1er réseau international d’informations BtoB, Altares se positionne comme le partenaire de référence des grands comptes, ETI et PME en leur offrant un accès privilégié à ses bases de données sur plus de 250 millions d’entreprises dans 220 pays.

Le groupe compte 400 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros.

Vous aimerez aussi...

X