Étude Altares – Paiement France Europe T1 & T2 2018

Les paiements se durcissent de nouveau en Europe.

La recrudescence des retards de règlement de plus de 30 jours, notamment au Royaume-Uni et en Italie, repousse la moyenne européenne au-delà de 13 jours. La France conserve son fauteuil de numéro 3 en Europe même si les délais s’allongent sensiblement dans le secteur public

Après avoir approché 15 jours de 2013 à 2015, les retards de paiement des entreprises européennes ont reculé progressivement jusqu’à passer sous le seuil des 13 jours en début d’année 2018. Mais, le deuxième trimestre refroidit l’enthousiasme des fournisseurs et sous-traitants ; les règlements sont de nouveau décalés de plus de 13 jours. Moins d’un client européen sur deux (46,1%) paye l’ensemble de ses factures à l’heure.

Se connecterS'inscrire

Vous devez vous connecter pour télécharger ce contenu

Thierry Millon on LinkedinThierry Millon on Twitter
Thierry Millon
Thierry Millon
Directeur des études chez Altares D&B
Spécialiste des données et informations BtoB Thierry possède une connaissance pointue sur l’univers des entreprises, allant des sociétés du CAC 40 jusqu’aux TPE. Il intervient régulièrement comme expert et conseil auprès de nombreuses organisations professionnelles, d’organismes publics et de medias. Dès la fin des années 80, Il participe à la création d’une des premières bases de données d’information sur les entreprises avant d’intégrer quelques années après le groupe Dun & Bradstreet.

Vous aimerez aussi...

X